Je l’attends.
En pleine nuit, il vient.
Il vient d’une autre terre,
Ou l’horizon n’est pas mer
Mais herbe.
A perte de vue.

Je l’attends
Et j’essaie de passer le temps.
La voiture est garée.
Et soudain, il fait chaud.

La nuit est calme.
Nous glissons dans l’appartement.
Mais tout nos murmures liés semblent décuplés.
Le parquet grince.
L’escalier grince.
Et mon lit aussi.























































De petites routines s’éveillent.
L’odeur du café,
Des oeufs qu’il fait cuire.

Découvrir que la pastèque et le roquefort, C’est bon.
Découvrir de nouveaux endroits.
Se découvrir.
Il est bavard,
Il sait danser le chachacha,
Il est curieux.
Chaque seconde il me montre.
Et je me demande
De quoi est faite son imagination.















































                                                                 

Mark
©Marlène Egea Lamberti all rights reserved